Nicolas VERSCHUEREN

Profile picture for user nversch
Directeur
profile_email
02/650.22.64
Travaux sélectionnés
  • Verschueren,  N. (2014). De la maison métallique aux grands ensembles. Débats sur l’architecture du logement ouvrier dans la CECA. Histoire urbaine.
  • Verschueren,  N. (2015). Appréhender le travail des ouvrières par le chant. Revue multidisciplinaire sur l'emploi, le syndicalisme et le travail.
  • Verschueren,  N. (2015). From Gastarbeiter to Working-Class Memory Keepers: Italian Labour Immigration, Ethnic Identity an Mining Cultural. International review of social history.
  • Verschueren,  N. (2014). Quelles contre-propositions ouvrières lors des restructurations industrielles en Wallonie de 1959 à 1984 ? Stratégies de reconversion et paradigmes économiques. Travail et emploi, 137, 21-35.
  • Verschueren,  N. (2013). Fermer les mines en construisant l'Europe. Une histoire sociale de l'intégration européenne. Bruxelles: PIE - Peter Lang.Verschueren,  N. (2013). Fermeture et reconversion aux frontières : un univers post-industriel ? Le cas d’Athus. Mutations.<
  • Verschueren,  N. (2014). Where did the miner's strike go? A Belgian Answer. Publication présentée à la conférence Riots in Regions of Heavy Industry.
  • Verschueren,  N. (2014). Italian Labour Immigration, Ethnic Identity and Collective Memory. Publication présentée à la conférence Migration and Ethnicity in coalfield history.
  • Verschueren,  N. (2014). Les dispositifs iconographiques des occupations d'usine dans les années 1970 en Wallonie. Publication présentée à la conférence Quand l'image (dé)mobilise. Mobiliser avec ou sans l'image. étude de cas (19e-20e siècles).
  • Verschueren,  N. (2014). Mineur au front, soldat au fond. Publication présentée à la conférence 14-18, le scandale par les imaginaires.